Bouchardon, Edme (d'après)

Sculpteur

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Né à Paris le 5 janvier 1742, Jean-Baptiste Stouf fut élève de de Guillaume II Coustou, il remporte le deuxième prix de sculpture en 1769 avec un bas-relief représentant Mucius Scoevola bravant Porsenna et obtient son brevet de pensionnaire de l'Académie de France à Rome ou il est loger en 1770, grâce à l’intervention de son maître auprès du marquis de Marigny, Directeur des Bâtiments du Roi. Agréé en 1784, il est reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1785 avec son morceau de réception Abel expirant (musée du Louvre). A la demande du compte d’Angiviller directeur des Bâtiments du Roi sous Louis XVI Il participe à la série des Grands Hommes et reçoit, la commande d’un Saint-Vincent de Paul (Minneapolis, Institue of Arts) et d’une statue de Montaigne (Paris, musée du Louvre) destinée au ministère de l’Intérieur et qu’il présente au Salon de 1800. De 1793 à 1806, il est occupé aux travaux de sculptures du Panthéon et de la colonne de la place Vendôme. Talentueux sculpteur, Stouf est aussi l’auteur de sculptures de petit format en terre cuite marquées par une grande variété dans le choix des compositions et un style très personnel annonciateur du romantisme tel que le concevra David d’Angers. Il meurt le 30 juin 1826 à Charenton-le-Pont ou il avait une propriété.