Bazille, Frédéric

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Peintre Issu d'une famille aisée de Montpellier, Bazille entreprit tout d'abord des études de médecine, tout en fréquentant le musée Fabre et en se liant avec le collectionneur Alfred Bruyas qui lui fit découvrir Delacroix et Courbet. Arrivé à Paris en 1862, il fréquenta l'atelier du peintre Gleyre, où il se lia d'amitié avec Monet, Renoir et Sisley. Il fit également la connaissance de Cézanne, Pissarro et Guillaumin, et participa au projet d'une exposition commune en 1867, ce qui préfigurait celle des “impressionnistes” de 1874. Le plus souvent refusé, comme eux, aux salons officiels, il soutint financièrement ses amis dans les moments difficiles. Admirateur de Delacroix et de Manet, Bazille s'attachait à rendre l'éclairage méridional qui affirmait les couleurs et les contrastes. Il cherchait à “restituer à chaque chose son poids et son volume, et ne pas seulement peindre l'apparence des choses”, selon ses propres termes. Engagé volontaire en 1870, Bazille fut tué à 29 ans à Beaune-la-Rolande.

Secteur d'activité : arts et lettres, peinture et arts graphiques
Période historique : Second Empire