Boilly, Louis-Léopold

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Peintre, graveur et lithographe Fils d'un sculpteur, le jeune Boilly arriva à Paris en 1785 et exposa au Salon dès 1791. Ses toiles, le plus souvent des scènes inspirées par l'actualité (”Arrestation de Charlotte Corday”, Versailles) ou des portraits peints avec une minutie aux limites de l'illusionnisme et du trompe-l'œil, jouirent d'une grande faveur sous la Révolution, le Directoire et l'Empire. Elles s'inscrivent dans la tradition des hollandais du XVIIe siècle, Ter Borch ou Dou. Parmi les séries de portraits qu'il laissa en très grand nombre, des types de traitement divers peuvent être observés : portraits individuels, études d'expression, portraits de groupe dans des scènes d'intérieurs pourvues de détails aussi précis que poétiques, comme c'est aussi le cas lorsque les décors sont des paysages panoramiques. Boilly, représenté dans de nombreux musées parisiens comme Le Louvre, Carnavalet, Marmottan, ainsi qu'à Lille et à Saint-Omer, fut aussi graveur et lithographe.

Secteur d'activité : arts et lettres, peinture et arts graphiques
Période historique : Empire