Bolivar, Simon

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Général et homme politique sud-américain Après avoir fait des études en Europe, Bolivar se rallie à la junte de Caracas qui, en avril 1810, déclenche l'insurrection contre l'Espagne napoléonienne. La capitulation de Miranda (1812) en fait le principal organisateur de la guerre d'Indépendance du Venezuela. Le 6 août 1813, il entre dans Caracas en “libertador” et se fait proclamer dictateur ; en 1812, il est proclamé président et dictateur d'une Grande-Colombie qui fédérait le Venezuela et la Nouvelle-Grenade. Il libéra ensuite l'Equateur et le Pérou, avant de subir des revers. En 1826, le Congrès de Panama refusa à Bolivar de constituer un état fédéral sud-américain. Bolivar reste la figure centrale de la guerre d'indépendance des colonies espagnoles d'Amérique du sud. Le Haut-Pérou, baptisé Bolivie en 1825, porte son nom.

Secteur d'activité : politique, hommes politiques
Période historique : Restauration