Bouchardon, Edme

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Sculpteur Elève de son père Jean-Baptiste et de Guillaume Coustou, Bouchardon obtint le Prix de Rome en 1722 et séjourna à Rome de 1723 à 1732. Il y exécuta de nombreux bustes influencés par le baroque romain mais aussi par l'art antique. Rentré en France, il dessina d'abord des médailles et des pierres gravées du cabinet du roi. Il travailla pour les jardins de Versailles (groupes latéraux du 'Bassin de Neptune', 'Protée'), fit les modèles et réalisa un projet de décor monumental pour l'église Saint Sulpice à Paris. La fontaine de la rue de Grenelle à Paris, de composition calme et rigoureuse, utilise un vocabulaire formel antique et un vaste répertoire allégorique. Par bien des aspects, Bouchardon peut être considéré comme l'un des précurseurs du néo-classicisme. Le grand projet de la fin de sa vie fut une statue équestre à la gloire de Louis XV, prévue pour être érigée au centre de la place royale, devant les Tuileries. L'œuvre, inspirée du “Marc Aurèle” de la place du Capitole à Rome, fut fondue à la cire perdue et en un seul jet, ce qui représentait une prouesse digne d'une œuvre exceptionnelle. Le piédestal et ses bas-reliefs furent exécutés après la mort du sculpteur. L'œuvre fur détruite en 1792. La renommée artistique d'Edme Bouchardon fut de tout premier plan auprès de ses contemporains. Mariette estimait en lui l'un des plus grands dessinateurs de son temps et Diderot le considérait, avec Pigalle, comme un des deux premiers sculpteurs de la nation.

Secteur d'activité : arts et lettres, sculpture
Période historique : XVIIIe siècle