Courtais, Amable Gaspard Henri, vicomte de

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Général et homme politique Courtais servit sous l'Empire et sous la Restauration. Elu député de l'Allier en 1842, il siégea à l'extrême-gauche de l'Assemblée, entre Arago et Ledru-Rollin. Rallié à la Révolution de 1848, il demanda la mise en accusation du ministère Guizot et le Gouvernement provisoire le nomma général commandant la garde nationale de Paris. Le 15 mai 1848, chargé de protéger l'Assemblée nationale, il fit mettre les baïonnettes au fourreau et laissa passer la manifestation hostile au gouvernement (manifestation d'extrème-gauche). Arrêté et jugé pour ce fait (en même temps que Raspail, Blanqui ou Barbès), il fut cependant acquitté, mais il se retira de la vie publique.
Bibliographie : Vapereau, L. G., Dictionnaire universel des contemporains, 6e éd. Paris, 1893
Secteur d'activité : militaires, généraux
Période historique : Deuxième République