Crépy, Simon de, saint

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Fondateur de Mouthe Fils d'une famille puissante, apparentée à Charlemagne et à Charles Martel, élevé à la Cour de Normandie, Simon de Crépy eut à affronter, à la mort de son père Raoul III, une longue guerre contre le roi de France. Celui-ci, désireux de mettre la main sur son riche héritage (comté de Valois, comté de Crépy, Bar-sur-Aube, Amiens...), devait échouer. Rentré en possession de ses biens, Simon décida alors de se consacrer à Dieu. Après un court séjour au monastère de Saint-Oyend, il s'enfonça dans les hautes montagnes du Jura, rencontra une éminence ou Motte (Mouthe), entourée d'eau, propice à la construction d'un monastère, où il vécut jusqu'à ce que, appelé à Rome par le Pape, il y partit, pour négocier la paix entre la papauté et les Normands. Il y mourut le 30 septembre 1080. Grégoire VII voulut qu'il fût inhumé dans la basilique Saint-Pierre de Rome, mais sa soeur fit transférer son corps à l'Abbaye de Saint-Oyend. Une relique de saint Simon est conservée dans l'église de Mouthe.

Secteur d'activité : religion, saints et martyrs
Période historique : Moyen Age