Crozatier, Charles

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Fondeur, sculpteur et philanthrope Fils naturel de Marie Crozatier (1774-1838), le jeune Charles Crozatier apprend la ciselure dans l'atelier de l'orfèvre Jean Baptiste Claude Odiot. Admis à l'Ecole des Beaux-Arts en 1812, dans l'atelier de Pierre Cartellier, il étudie la sculpture, avant de créer sa propre fonderie et une maison d'objets de décoration, qui lui apporte la fortune. Il est le fondeur de très nombreuses statues (Bayard à Grenoble, Championnet à Valence, général de Boigne à Chambéry ...). A sa mort, il fait un très important legs à sa ville natale : il lui lègue 100 000 francs pour élever une fontaine monumentale au centre de la place du Breuil, 100 000 francs pour la reconstruction du musée, 40 000 pour envoyer et entretenir à Paris un élève des écoles du Puy (peintre, sculpteur ou architecte). Il fonda en outre un prix d'encouragement pour la ciselure.
Bibliographie : Histoire du Musée Crozatier, Le Carosse et la Momie ( dir, Gilles Grandjean ), Le Puy-en-Velay, 2002
Secteur d'activité : arts et lettres, sculpture
Période historique : Monarchie de Juillet