Du Bellay, Joachim

Personnage représenté

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Poète Issu d'une famille illustre, mais pauvre, Joachim Du Bellay a une enfance triste. Il est voué aux armes, mais renonce vite à une carrière militaire toute tracée, pour s'adonner à la poésie. Il est alors influencé par Jacques Peletier du Mans et surtout par Ronsard, qu'il rencontre en 1547. Ensemble, ils fondent la Pléiade (groupe formé de sept poètes : du Bellay, Rémi Belleau, Etienne Jodelle, de Baïf, Pontus de Thiard, Ronsard et Peletier du Mans). En 1549, il écrit “Défense et Illustration de la langue française”, sorte de manifeste de la nouvelle école poétique. Il publie ensuite “L'Olive” (50 sonnets pétrarquistes), des “Vers lyriques” (13 odes à l'Antique), un “Recueil de poésies” (10 odes). Il accompagne à Rome son oncle, le cardinal Jean du Bellay, et en rapporte un chef d'oeuvre, “Les Regrets et les Antiquités de Rome” (1558). De constitution fragile (il est malade depuis l'enfance), il meurt subitement en 1560. Il a introduit en France le sonnet amoureux, il sut être tour à tour élégiaque et satirique, pleurant ses "ennuis" avec un charme prenant qui annonce le lyrisme romantique.

Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : Renaissance