Fabre, Ferdinand

Personnage représenté

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Romancier Fils d'un architecte entrepreneur des Travaux publics, Ferdinand Fabre, après une scolarité difficile à Bédarideux (sa ville natale) et un passage au grand séminaire de Montpellier, se lança dans l'écriture. Son premier recueil de vers, “Feuilles de lierre”, passa inaperçu. Après un retour dans sa ville natale, pour raison de santé, il rentra à Paris et obtint le poste de conservateur de la Bibliothèque Mazarine. Ses deux premiers romans, “Les Courbezon” et “Julien Savignac”, parurent sous le titre commun de “Scènes de la vie cléricale” et furent couronnés par l'Académie française. Le critique Sainte-Beuve dit dans les “Nouveaux Lundis” que c'est “un des meilleurs romans modernes”. D'autres romans suivirent, romans sociaux ou champêtres qui mettent en scène sa première jeunesse et les paysages cévenols, mais qui n'eurent jamais la célébrité des “Courbezon”.
Bibliographie : Hargrove, J., Les statues de Paris, Paris, 1989
Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : Second Empire