Flammarion, Alfred

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Médecin, maire de Nogent Fils d'un cultivateur aisé, Alfred Flammarion étudie la médecine à Strasbourg, où il obtient son doctorat en 1869. Il s'installe à Nogent en janvier 1870. A peine installé, il part faire la Guerre de 1870, comme médecin aide-major auxiliaire dans les armées de l'Est et du Nord, puis à Versailles. Il exerce au coeur des champs de bataille et, souhaitant témoigner des horreurs auxquelles il assiste, tient un journal, qu'il publie en 1874 (”Le Livre du Docteur. Souvenirs de la campagne contre l'Allemagne et contre la Commune de Paris 1870-1871)”. Il rentre à Nogent à la fin de la guerre, et reprend son travail de médecin, dévoué et généreux, en même temps qu'il entame une carrière politique locale. Républicain, il est élu en 1874 conseiller général du canton de Nogent et conseiller municipal de Nogent. Il reste conseiller municipal jusqu'à sa mort et remplit les fonctions de maire de Nogent à plusieurs reprises, en 1879 (nommé par décret présidentiel), 1881 et 1882. Il serait resté maire de Nogent en 1884, s'il n'avait refusé de l'être. Il meurt prématurément le 17 juin 1896. Il était cousin de l'astronome Camille Flammarion.
Bibliographie : Bernard Raclot et Philippe Savouret, "Un médecin philanthrope atypique, le docteur Alfred Flammarion (1846-1896), in Cahiers Haut-Marnais, 1999, n° 216-217.
Secteur d'activité : sciences, médecins et chirugiens
Période historique : Guerre de 1870