Granvelle, Perrenot de, Antoine

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Cardinal et homme d'Etat Fils d'un ministre de Charles Quint, Antoine Perrenot de Granvelle étudia la théologie à Louvain et fut nommé à 23 ans évêque d'Arras. Le talent dont il fit preuve au concile de Trente lui valut le titre de conseiller d'Etat et Charles Quint le choisit en 1550 pour succéder à son père comme Garde des sceaux. Plus tard, Philippe II lui maintint sa confiance et lui confia le gouvernement des Pays-Bas, aux côtés de sa soeur Marguerite d'Autriche. Il s'y montra odieux, en y introduisant d'importantes troupes espagnoles, en y développant l'Inquisition, en acceptant la responsabilité de toutes les mesures tyranniques ordonnées par Philippe II. Celui-ci le récompensa de son obéissance en le faisant nommer archevêque de Malines en 1560, puis cardinal l'année suivante. Contraint de quitter les Flandres à la suite d'un soulèvement, Granvelle se retira, en 1566, à Besançon dont il devint archevêque en 1584. Granvelle était fort amateur d'art et il avait constitué une belle collection de tableaux, dessins et livres, qui fut dispersée à sa mort, avant d'être en partie reconstituée par l'abbé Boisot. Celui-ci la légua à Besançon en 1694.

Secteur d'activité : religion, clergé
Période historique : Renaissance