Gresset, Jean-Baptiste Louis

Personnage représenté

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Poète et dramaturge Fils d'un conseiller du roi et échevin de la ville d'Amiens, Gresset fit ses études au collège des Jésuites de sa ville natale, commença un noviciat à 16 ans, partit pour Paris achever ses études et alla professer les humanités dans les collèges de Moulins, Tours, Rouen et la Flèche. A 24 ans, il connut le succès avec un charmant poème, le “Vert-vert”. Il dut quitter la Compagnie de Jésus et, revenu à Paris, se livra à l'écriture de comédies, qui mettaient en scène les ridicules des gens d'église et la vie oisive des couvents. Il connut encore le succès avec sa comédie “Le Méchant” (1734) et il fut admis à la Comédie-Française en 1748. Il quitta alors Paris pour Amiens où, avec l'aide du duc de Chaulmes, gouverneur de la province de Picardie, il obtint du roi l'établissement en 1750 d'une Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts. Louis XVI lui accorda en 1775 des lettres de noblesse. Pieux, charitable, il mena une vie très honorable et sa mort fut regardée comme un deuil public à Amiens. Le corps municipal et l'Académie assistèrent en grand cortège à ses obsèques. L'Académie d'Amiens fit exécuter son buste par Berruer, sculpteur du Roi, et l'inauguration en fut faite solennellement le 25 août 1787.
Bibliographie : Grand Larousse universel
Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : XVIIIe siècle