Iselin, Henri-Frédéric

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Sculpteur Elève de Rude, Iselin fréquenta l'Ecole des Beaux-Arts et exposa pour la première fois en 1849. Médaillé à plusieurs reprises, il poursuivit une carrière officielle et fut régulièrement représenté au Salon jusqu'en 1892. Sa production comporte un grand nombre de portraits, statues et bustes, parmi lesquels ceux d'Augustin Thierry et de Claude Bernard (Versailles), ainsi que plusieurs portraits de Napoléon III et du duc de Morny, commandes reçues sous l'Empire. Ces œuvres furent réalisées généralement en marbre, mais quelques-unes, en bronze, résultent du procédé de la galvanoplastie, d'autres encore sont en cuivre argenté ou en plâtre bronzé. Moins abondante, l'œuvre monumentale d'Iselin comporte cependant le groupe du “Génie du feu” (1857, palais du Louvre) et l'allégorie de “L'Elégance” (1872, grand foyer de l'Opéra de Paris).

Secteur d'activité : arts et lettres, sculpture
Période historique : Second Empire