Jacob, Eugène

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Martyr de la Grande Guerre Ordonné prêtre le 11 juillet 1875, l'abbé Eugène Jacob fut successivement vicaire à Briey, curé de Joppecourt (1877), de Cosnes-et-Romain (1866), avant d'être nommé curé de Lexy, le 10 septembre 1909. Il fut un des premiers martyrs de la Grande Guerre. Après avoir exercé son Ministère auprès des blessés et des mourants de la bataille du 22 août 1914, il fut arrêté par les Allemands, et emmené en otage à Tellancourt, en compagnie du maire de Lexy, Emile Herbin. Après un simulacre de jugement, ils furent condamnés à mort, sous le prétexte qu'un revolver aurait été trouvé au presbytère de Lexy. Leur peine ayant été commuée, ils furent condamnés à être déportés en Allemagne et prirent le chemin du camp d'Orhdruf. Pendant tout le trajet, qui dura presque une semaine, l'abbé Jacob fut frappé, insulté, menacé, cravaché et ridiculisé par les soldats. Il arriva au camp d'Orhdurf épuisé, en sang, incapable de marcher. C'est alors qu'il fut achevé à coups de crosse. Il mourut le 28 août 1914 et fut enterré, sans cérémonie religieuse et sans cercueil, dans le camp d'Ohrdurf.

Secteur d'activité : religion, clergé
Période historique : Guerre de 1914-1918