Laborde, Jean

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Pionnier des colonies Né dans une famille d'artisans, Jean Laborde entre à 12 ans en apprentissage dans l'atelier de maréchal-ferrant de son père. Assoiffé d'aventures, il s'engage à 18 ans dans un régiment de cavalerie, qu'il quitte, pour partir en Inde. Il débarque à Bombay, vit de petits métiers (il est illusionniste à ses heures), et, rêvant toujours de faire fortune, reprend la mer. Un naufrage le jette sur une côte inhospitalière, celle de Madagascar. Nous sommes en 1831. Installé sur cette île, Jean Laborde se rend vite indispensable. Il soigne les malades, forme les hommes aux métiers du fer, ouvre des ateliers, puis de véritables usines qui produisent acide sulfurique, potasse, savon, peintures, fusils, canons...La reine Ranavalo lui confie l'éducation de son fils, le petit prince Rakoto, auquel il conseille de demander le protectorat de la France, demande restée sans réponse de la part de Napoléon III. Malheureusement, des querelles de cour le font expulser. Il se réfugie à La Réunion. Rappelé par le roi, il est nommé consul de France à Madagascar en 1862, où il meurt, épuisé, en 1878.

Secteur d'activité : explorateurs et pionniers, héros des colonies
Période historique : Monarchie de Juillet