Nazon, François-Henri

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Peintre Elève de Gleyre et de Paul Delaroche, François-Henri Nazon exposa au Salon à partir de 1848. Il attira l'attention de critiques tels que Paul Mantz ou Ernest Chesneau qui, dans les années 1860, saluèrent sa capacité à étudier “de près la nature et sa physionomie changeante”, et à fixer les effets de lumière avec une délicatesse qui lui fait soutenir la comparaison avec Corot. Il obtint des récompenses aux Salons de 1864 et 1866 et l'Etat lui acquit régulièrement des paysages, déposés en particulier aux musées de Reims, de Digne et de Montauban, ville ou il mourut en 1902.

Secteur d'activité : arts et lettres, peinture et arts graphiques
Période historique : Troisième République