Saint-Gaudens, Augustus

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Sculpteur Après une première formation comme tailleur de pierre dès l'âge de 13 ans, Saint-Gaudens vint à Paris étudier la sculpture à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, dans l'atelier de Jouffroy, de 1867 à 1870. Il séjourna également en France de l'été 1877 à 1880. Sa situation était alors bien différente : une violente controverse, qui l'avait opposé à l'Académie de New York, avait porté son nom sur le devant de la scène, des commandes américaines importantes lui avaient été confiées (reliefs de la Thomas Church, New York ; monument à Farragut, etc.). Tout en continuant à travailler pour ces dernières durant ce séjour parisien, il fut sollicité à maintes reprises pour des portraits privés, dont les commanditaires étaient le plus souvent des Américains vivant à Paris (Dr Walter Cary, Maria Love). Mais de cette époque date aussi le portrait de Bastien-Lepage (bronze au musée d'Orsay). Saint-Gaudens est un des rares sculpteurs américains, et même étrangers, qui ait connu en France et de son vivant un certain succès. Les origines françaises de sa famille l'expliquent en partie : outre le monument qui lui fut élevé en 1932 par la commune de Saint-Gaudens, son souvenir est aujourd'hui activement entretenu par l'association des Amis d'Augustus Saint-Gaudens à Aspet-en-Comminges, qui organise chaque année des expositions évoquant sa mémoire.

Secteur d'activité : arts et lettres, sculpture
Période historique : Troisième République