Yves, saint

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Saint Né au manoir de Kermartin, près de Tréguier, Yves Hélory montra dès son enfance une vive piété et un amour passionné du travail. Ayant fait de brillantes études de droit, il fut nommé official de Rennes avant que l'évêque de Tréguier ne le réclame auprès de lui. Il se montra si équitable et si bienveillant pour les malheureux qu'on lui donna le surnom 'd'avocat des pauvres'. Ayant reçu la prêtrise, il fut nommé recteur de Trédrez et plus tard recteur de Lohanec. Il vivait dans la plus stricte pauvreté, sa cure toujours ouverte aux déshérités. Ses prédications furent innombrables. Il mourut le 19 mai 1303 et fut inhumé dans la cathédrale de Tréguier. Il fut canonisé en 1347. En 1348, une confrérie fut instituée sous son patronage à Paris. Une église Saint-Yves fut édifiée à Rome et une confrérie y fut érigée en 1513 par le pape Léon X à la demande d'Anne de Bretagne. Saint Yves est évoqué pour le bon succès des affaires ; il est le patron des hommes de loi, des orphelins, des pauvres, des curés et des tourneurs.

Secteur d'activité : religion, saints et martyrs
Période historique : Moyen Age