Tarde, Gabriel de

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Philosophe et sociologue Gabriel de Tarde naît à Sarlat, dans une très ancienne famille de notables. Il fait de brillantes études, chez les Jésuites de Sarlat puis à Toulouse et Paris où il étudie le droit. Il est juge d'instruction à Sarlat de 1875 à 1894. Observateur de terrain, il publie de nombreuses études contestant Lombroso et l'école italienne de criminologie. Il publie régulièrement dans la “Revue philosophique” ou dans les “Archives d'anthropologie criminelle”. Il développe une psychologie sociale du comportement des individus, qui l'oppose à Durkheim. Il voit dans l'imitation le caractère constant du fait social, qui ne peut se comprendre qu'à partir et au travers des interactions, des inter-relations entre les consciences individuelles. Il consigne ces théories dans La “Logique sociale” (1895), les “Etudes de psychologie sociale” (1898) ou encore dans “L'Opinion et la foule” (1901). Il est élu professeur au Collège de France en 1900 et y enseigne jusqu'à sa mort.

Secteur d'activité : hommes de loi, magistrats
Période historique : Troisième République