Pailleron, Edouard

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Homme de lettres Docteur en droit, clerc de notaire puis avocat, Edouard Pailleron entre en littérature dès 1860. Il se fait connaître par un volume de satires en vers intitulé “Les Parasites”. Il écrit une pièce intitulée aussi “Le parasite”, qui, jouée à l'Odéon, lui acquiert la notoriété. Il se spécialise dans les comédies de moeurs, reflets d'une société bourgeoise qu'il dépeint avec esprit. Ses pièces sont jouées aussi bien sur les boulevards qu'à la Comédie-Française, où il est admis en 1863 avec “Le Dernier quartier”. Gendre de François Buloz, directeur de “La Revue des deux mondes”, il y exerce ses talents et est associé à la propriété de la revue. Parmi une production abondante, on peut citer “L'Age ingrat”, créé au Théâtre du Gymnase dramatique en 1878, et surtout “Le Monde où l'on s'ennuie”, créé en 1881 à la Comédie-Française. Le succès phénoménal de cette pièce lui valut d'être élu à l'Académie française en 1881.

Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : Second Empire