Monument aux morts 1870-71. A nos chers Disparus de 1870, ou Qui Vive


Date : 1921
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Gourgouillon, Henri (Ollièrgues, Puy-de-Dôme 1858 - Clermont-Ferrand 1902)
Inscriptions :
sur la statue à droite : E. Gourguillon
sur le piédestal, à l’avant : A NOS CHERS DISPARUS DE 1870 ; à l’arrière : SOUVENIR FRANCAIS 1870 - 1871
Historique :
1899 : souscription lancée par le Souvenir français et animée par Bielawski, Lafarge et Canaguier. Différend avec la municipalité sur l’emplacement du monument.
1903 : inauguration d’un premier monument sur le territoire de la Pradelle, route de Saint-Germain, constitué d’un socle de pierre de Volvic, surmonté d’un tronc de pyramide quadrangulaire, revêtu de marbre rouge. L’architecte était Guimbal et le sculpteur Dunand.
dans les années 1910 : transfert du monument augmenté d’une statue de mobile de 1870 par le sculpteur Gourgouillon sur la place de la Sous-préfecture.
1921 : l’inauguration prévue en août 1914 a lieu en 1921.
Expositions :
1883, Paris, Salon (SAF), Qui Vive, n° 3713
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, photographie June Hargrove 1997. Carte postale adressée à Mme Gourgouillon “Il fait très bien, c’est dommage qu’il n’est (sic) pas percé les yeux ça lui fait le regard mort” fonds Gourgouillon, don E. Bréon, 1989
1991, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2004, mars, communication écrite de M. Jacques Avignon, Premier adjoint, et par Mme Marie Boyer, Service Documentation Archives, mairie d’Issoire
Bibliographie :
1919, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t.III, p. 81
2003, Bourdin, Jacques, Feuillatre, Maurice, Surowka, Stanislas, Issoire, mémoire en images, Saint-Cyr-sur-Loireages, pp. 46-47
Identifiant :
1071
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Puy-de-Dôme, Issoire, place devant la sous-préfecture
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Puy-de-Dôme, Issoire, place devant la sous-préfecture