Monument aux morts de 1870, ou Monument des Mobiles


Date : 1871-1913
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
mausolée
Matériaux :
pierre
Architecte :
Millet Eugène-Louis (1819-1879) (? - ?)
Historique :
1871 : le conseil général de la Seine du 10 novembre adopte à l’unanimité le projet présenté par un de ses membres, Rigaud, d’ériger des monuments commémoratifs sur les champs de bataille autour de Paris. 10 000 F. sont votés.
1872 : la commission des travaux fixe la liste des communes : La Malmaison, Champigny, Le Bourget, Buzenval et L’Haÿ. Un concours est ouvert le 12 juin. Le jury examine 23 maquettes. Cinq sont retenues pour les cinq emplacements. Le conseil général vote 20 000 F. supplémentaires. Le terrain est cédé gratuitement par Maufra, gendre de l’ancien maire, et par la Fabrique. L’emplacement est choisi par Trelat, architecte en chef du département. Travaux réalisés par l’entrepreneur Moussard pour 10 589 F.
1999 : restauré par les Amis du Vieux L’Haÿ
Source :
Fonds Debuisson
1996, Base Mérimée, ministère de la Culture, Inventaire général
2004, avril, communication écrite de Mme Annie Besnier, conseillère municipale déléguée au Patrimoine et à la Culture de L’Haÿ-les-Roses, des Amis du Vieux L’Haÿ et de Mme Ghylaine Jeunioux, directrice du Patrimoine
Bibliographie :
1999, Massiot, G., dans Bulletin des Amis du Vieux L’Haÿ, 2e semestre, n° 9
Identifiant :
1081
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Val-de-Marne, L'Haÿ-les-Roses, avenue Artistide-Briand
Localisation actuelle
Ile-de-France, Val-de-Marne, L'Haÿ-les-Roses, avenue Artistide-Briand