Monument aux morts de 1870


Date : 1902
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
fonte de fer
Sculpteur(s) :
Croisy, Onésyme-Aristide (Fagnon, Ardennes 1840 - Fagnon, Ardennes 1899)
Inscriptions :
sur le piédestal : LE CANTON DE / TANINGES / A SES ENFANTS / MORTS POUR LA PATRIE / 1870-71
NOMS DES VICTIMES
CE MONUMENT / INAUGURE LE 3 AOUT 1902 / SOUS LE GOUVERNEMENT / DE LA REPUBLIQUE / EST DU AUX LIBERALITES / DE LA POPULATION / ET DES AMIS DU CANTON / LA STATUE EST UN DON / DU SOUVENIR FRANCAIS
NOMS DES VICTIMES
Historique :
Le lieutenant Mogenier crée un comité présidé par François Burtin, ancien franc-tireur et Humbert, conseiller municipal, comme secrétaire. Une souscription est ouverte pour ériger un monument avec un piédestal en calcaire, taillé par Auguste Burtin, et une statue en fonte de fer, offerte par le Souvenir français.
1902 : 3 août, inauguration
Description :
La Défense du drapeau, édition séparée d’un élément du monument au Général Chanzy du Mans H. 1,25 m.
Oeuvres en rapport :
Monument au général Chanzy du Mans
Source :
Fonds Debuisson
2004, mars, communication écrite de M. Y. Laurat, Maire de Taninges, et de Mme Juliette Châtel, guide du patrimoine
Bibliographie :
1996, Gardes, Gilles, Histoire Monumentale des deux Savoies, Mémoire de Montagne, Lyon, éditions Horvath
2014, Barbillon, Claire, “Un monument modulaire, ou la scénographie à géométrie variable de la statuaire publique : les hauts-reliefs du monument au Général Chanzy, revue Sculptures, n° 1
Identifiant :
1132
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie, Taninges, place de l'Eglise
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie, Taninges, place de l'Eglise
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie, Taninges, place du Docteur Humbert