Monument aux morts de 1870


Date : 1909
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
relief ; obélisque
Matériaux :
bronze ; pierre
Sculpteur(s) :
Schultz, Albert (Strasbourg 1871 - ? 1953)
Architecte :
Widmann (? - ?) ; Pelargus (? - ?)
Inscriptions :
AUX SOLDATS FRANCAIS MORTS POUR LA PATRIE
Historique :
1907 : lancement d’une souscription au mois de juillet. Auguste Spinner est président du comité d’honneur.
1909 : les autorités allemandes souhaitent que le projet honore les Français et les Allemands tombés en 1870 et que l’inscription soit rédigée en allemand. Le comité s’y oppose. Finalement Guillaume II approuve le projet. Mais deux jours avant l’inauguration, les autorités allemandes exigent l’enlèvement des coiffes qui ornent les quatre angles du monument. Il est finalement inauguré le 17 octobre.
1930 : le monument est classé au titre des monuments historiques.
1940 : les Allemands dynamitent le monument au mois de septembre.
1945 : à la Libération, le coq, qui a pu être conservé, apparaît au balcon de l’hôtel de ville.
1960 : le coq est placé sur le nouveau monument inauguré le 13 novembre. 1930
Description :
Obélisque surmonté d’un coq gaulois en bronze. Une femme ailée en bronze, génie de la patrie, se trouve à l’avant. Aux quatre angles, des coiffes militaires symbolisent les conflits qui ont lieu au Geisberg. H. 14 m.
Source :
Fonds Debuisson
2003, Mathias, A., La statuaire publique en Alsace et Moselle : enjeu de l’affrontement franco-allemand 1870-1950, mémoire de D.E.A., Université Paris I
2004, mars, communication écrite de M. Bernard Weigel, Archives municipales de Wissembourg
Identifiant :
1144
Localisation à l'origine
Grand-Est, Bas-Rhin, Wissembourg, Geisberg