Monument aux morts de 14-18


Date : vers 1925
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Patriarche, Louis (Bastia 1872 - Nîmes 1955)
Inscriptions :
sur le coté gauche du socle qui n’est pas celui de la carte postale : 1914 / 1918 1939/1945 ; de face : AUX / DEUILS / AUX / TRIOMPHES / AUX / ESPOIRS / DE LA / PATRIE
Description :
2004, Giansily : La mère corse est” la veuve Renno qui a déjà perdu deux fils au combat et qui offre son troisième au général Paoli. C’est aussi Faustina Gaffori qui accepte que son fils périsse pour que la patrie soit sauvée. La femme qui a posé pour la veuve Renno, c’est Virginie Patriarche, la mère de l’artiste et le fils c’est le propre frère de Patriarche qui a également participé à l’élaboration de l’oeuvre” (p. 218-219).
Oeuvres en rapport :
1922, Paris, Salon (SAF), maquette au tiers, n° 3592 Tête de femme, plâtre, étude pour le monument aux morts de Bastia, et esquisse, musée de Bastia
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, photographie 03 AP 70-34 A (socle différent)
2015, Briet, Florence, La Femme dans les monuments aux morts de la Grande Guerre en France, Mémoire de master 2, Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, sous la direction de Claire Barbillon, Vol. 2, fig. 91, p. 36
Bibliographie :
1991, Rivé, Philippe (dir.), Monuments de mémoire, les monuments aux morts de la première guerre mondiale, mission permanente aux commémorations et à l’information historique, Paris, Documentation française, p. 265
2004, Claude Giansily, photographies de Philippe Jambert, “Jean-Mathieu Mekle, Louis Patriarche, Pierre Dionisi, “Trois sculpteurs corses”, Kalliste, été, n° 9, p. 214-221.
2014, Les Corses et la Grande Guerre, Corte, Musée de la Corse, 21/6/14 – 28/3/2015, commissaires Sylvain Gregori et Jean-Paul Pellegrinetti, p. 194, 339, cat. 416 (tête de femme de Patriarche)
Identifiant :
125
Localisation à l'origine
Corse, Haute-Corse, Bastia, place Saint-Nicolas
Localisation actuelle
Corse, Haute-Corse, Bastia, place Saint-Nicolas