Monument aux morts de l'armée d'Orient et des terres lointaines


Date : 1927
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Sartorio, Antoine (Menton 1885 - Jouques, Bouches-du-Rhône 1988)
Architecte :
Castel Gaston (? - ?) ; Leblanc Barbedienne (? - ?)
Inscriptions :
sur le fronton de l’arc, derrière la statue : AUX HEROS DE L’ARMEE D’ORIENT ET DES TERRES LOINTAINES
sur le piédestal de la statue, trois plaques :
29 SEPTEMBRE 1948 / PREMIER ARMISTICE / ARMEE D’ORIENT
A LA MEMOIRE DES MILITAIRES / ET SUPPLETIFS DE TOUTES CONFESSIONS / MORTS POUR LA FRANCE / EN AFRIQUE DU NORD
FRANCE INDOCHINE / 1624 / 1956 / TROIS SIECLES DE PRESENCE FRANCIASE / ONT SCELLE PAR LE SANG VERSE / UN PACTE SOLENNEL ENTRE / LA FRANCE ET LES PEUPLES / DE L’UNION INDOCHINOISE
au dos de l’arc : 1917 1918 / 1915 1916
côté gauche : 1915 / ORIENT / DARDANELLES / SALONIQUE / MACEDOINE / SERBIE / MONASTIR / ALBANIE / DANUBE / 1918
côté droit : MAROC / LEVANT / SYRIE / CILIDIE / CAMEROUN
Historique :
1924 : décembre, un concours est lancé pour la réalisation d’un monument national aux soldats et marins morts en Orient sur les terres lointaines.
1927 :  24 avril, inauguration en présence du président de la République, Gaston Doumergue
Description :
L’arc est en granit..
Source :
Fonds Debuisson
2004, mars, communication écrite de M. Noet
2016, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1996, Ménard-Kiener, Violaine, Antoine Sartorio, sculpteur des corps et des âmes, association les amis d’Antoine Sartorio, pp. 48-51

2016, Rionnet, Florence, Les Bronzes de Barbedienne. L’oeuvre d’une dynastie de fondeurs (1834-1954), Paris, Arthena, Mon.191, p. 508
 

Identifiant :
1287
Localisation à l'origine
France, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bouches-du-Rhône, Marseille, corniche
Localisation actuelle
France, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bouches-du-Rhône, Marseille, corniche