Le Baboin


Date : 1839
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
fonte de fer
Personnage(s) représenté(s) :
Mas, Jean du ( vers 1355 - 1435)
Historique :
1453 : après la mort du héros, les Chazéens lui élevèrent une statue en bois sur la porte d’Alencourt, avec pour légende : STAT THEODORO MCCCCLIII
1839 : pour remplacer cette statue ruinée, le conseil municipal délégua deux membres pour en acheter une autre à Lyon. Ils trouvèrent aux Brotteaux une cible en fonte, représentant un soldat romain, qu’ils achetèrent pour quelques francs, et qui fut installée en grande pompe sur la porte.
1856 : la porte d’Alencourt est démolie, la statue est transférée porte des Balmes. Selon un tradition ancienne, une fête annuelle perpétue le souvenir du Baboin, au cours de laquelle des dons étaient récoltés pour secourir les pauvres. Cette fête est encore célébrée de loin en loin depuis 1840 (pour la dernière fois en 1970).
Source :
Fonds Debuisson
2004, janvier, communication écrite de M. A. Martinet, Maire de Chazay-d’Azegues
Bibliographie :
1993, Perrin, V., Benistant, Y. , Chazay-d’Azegues, Les amis du Vieux-Chazay
Identifiant :
1342
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Rhône, Chazay-d'Azergues, porte d’Alencourt
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Rhône, Chazay-d'Azergues, porte des Balmes, ou du Baboin