Monument à Barbès


Date : 1886
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Falguière, Alexandre (Toulouse 1831 - Paris 1900)
Personnage(s) représenté(s) :
Barbès, Armand (Pointe-à-Pitre 1809 - La Haye 1870)
Architecte :
Pujol Paul (? - ?)
Inscriptions :
sur la face principale du socle : A. BARBES / VIVRE LIBRE ET MOURIR 
Signature de l’architecte
Historique :
1870 : dès la mort de Barbès, un projet de monument est lancé et une souscription est ouverte par le journal La Fraternité de l’Aude.
1882 : formation d’un comité dont les présidents d’honneur sont Victor Hugo et Louis Blanc. Le conseil général de la Seine-Inférieure refuse de voter une souscription.
1886 : 26 septembre, inauguration par le sénateur Marcou, président du comité.
1886 : 27 septembre, un cortège se rend jusqu’à la commune de Fronton où est inhumé Barbès.
1942 : mars, la statue est refondue sous le régime de Vichy.
1952 : elle est remplacée par une copie de Paul Manaut mais sans le fusil placé entre les jambes de Barbès.
Description :
H. 6,50 m. La statue représente Barbès (H. 2 m) pendant l’insurrection de 1839. La grille est ornée de bonnets phrygiens.
Oeuvres en rapport :
1902, Paris, exposition Falguière à l'Ecole des Beaux-Arts, n° 38, modèle plâtre.
Source :
Fonds Debuisson
1980, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
1994, Base Palissy, ministère de la Culture
Documentation du musée d’Orsay
Bibliographie :
1919, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. III, p. 331
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare et Martin, p. 61, 64, 80, 216, 217, fig. 115, 374, 417, 419, 459, 478, 506, 579.
Identifiant :
1380
Localisation à l'origine
Occitanie, Aude, Carcassonne, 31-33, boulevard Barbès