L'Age d’airain dit aussi L’Age de pierre, de bronze, de fer, ou L'Homme des premiers âges, ou L'Homme qui s’éveille, ou Le Vaincu, ou Le Soldat blessé



Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Rodin, Auguste (Paris 1840 - Meudon 1917)
Fondeur :
Thiébaut Frères (? - ?)
Inscriptions :
sur la terrasse : RODIN et sur la plinthe à droite : RODIN ; sur la plinthe à gauche : THIEBAUT FRERES FONDEURS
Historique :
1880 : 26 mai arrêté acquisition du plâtre pour 2000 F et commande du bronze à MM Thiebaut frères pour 2200 F
1884, 22 novembre arrêté attribuant L’Age d’airain au musée du Luxembourg “pour les pelouses”, signé Armand Fallières (LUX 91)
1901 : entrée au musée du Luxembourg
1933 : musée du Louvre (RF 676)
1947 : musée de l’Impressionnisme au Jeu de Paume des Tuileries, catalogue, n° 301
1964 : proposé par Pierre Pradel, conservateur des sculptures pour le jardin des Tuileries (sans suite)
1972 : exposé au pavillon de Flore au Louvre
1986 : musée d’Orsay
Description :
H. 1,78 x 0,59 x 0,62 m ; commencé à Bruxelles en 1875 d’après le soldat flamand Auguste Neyt.
Expositions :
1880, Paris, Salon, n° 6640, récompensé d’une médaille de 3e classe ; 1880, Gand, n° 1247 (médalle d’or) 1882, Vienne exposition universelle, n° 225 ; Paris, Salon de la Nationale des Beaux-Arts, n° 1106 ;1884, Londres, Royal Academy, n° 1667 1889, Paris, exposition universelle, n° 2127 1900, Paris, exposition universelle, Centennale, n° 1790 (cet exemplaire ?) 1986, Brooklyn/ Dallas / Preview of the Musée d’Orsay, n° 18 1997, Paris, Grand Palais / Gand musée des Beaux-Arts, Paris-Bruxelles / Bruxelles-Paris, n° 128 2011, Rovereto, Museo di Arte Moderna e Contemporea di Trento e Rovereto, La Rivoluzione dello sguardo. Impressionismo e postimpressionismo dal Musee d’Orsay, n°57 2013, Paris, musée d’Orsay, Masculin/Masculin, cat. 112, p. 151
Oeuvres en rapport :
1877, plâtre exposé au Cercle artistique de Bruxelles puis au Salon de Paris, n° 4107 1880, 26 mai plâtre acquis 2000 F prêté à Rodin pour la fonte 1887, 24 septembre, plâtre réintégré au dépôt de l’Etat par Rodin 1893, 10 août, un nouveau plâtre remplaçant l’original en mauvais état est attribué par Poincarré au musée de Cognac (non localisé) Autres grands plâtres : Berlin (1902, détruit), Bogota (1927 détruit), Budapest (1901), Dresde (1894), Hanoï (1925, détruit), Istanbul (1949), Le Havre (1929), Londres, Paris, musée Rodin (S 165), Saint-Gilles, Bruxelles (1926), Saint-Petersbourg (1901), Washington (Philadelphie 1899) selon Antoinette Le Normand-Romain, 1997. Dessin de Rodin d’après son plâtre legs Cosson 1926, Musée d’Orsay (RF 6901) 51 grands bronzes répertoriés par Antoinette Le Normand-Romain en 1997, p. 273-279. Réductions par Henri Lebossé, 1903-04, H. 1,04, seconde en 1907, H.0,65
Source :
Archives nationales, F/21/250 ; F/21/2109 ; F/21/4338
Documentation du musée d’Orsay, dossier RF 676 ; photographie Michelez Salon 1880, f° 34
Archives du musée Rodin, photographies de Gaudenzio Marconi d’après Auguste Neyt nu (Ph 270) et d’après la sculpture de Rodin
Bibliographie :
1901, Inventaire Général des richesses d’art de la France, Paris monuments civils, T. III, p. 427 et 429
1921, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. IV, p. 165
1997, Le Normand-Romain, Antoinette, exposition Vers l’Age d’airain, Rodin en Belgique
2007, Le Normand-Romain, Antoinette, Rodin et le bronze. Catalogue des oeuvres conservées au musée Rodin, Paris, RMN, deux volumes, t. I p. 121-129
Identifiant :
7367
Localisation à l'origine
France, Ile-de-France, Seine, Paris, 6e arr., jardin du Luxembourg