La Ville de Strasbourg


Date d'inauguration : 1838
Catégorie de monument :
Allégories civiques
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Pradier, Jean-Jacques dit James (Genève, Suisse 1790 - Bougival, Yvelines 1852)
Intervenant :
Aubin ( - )
Historique :
1835 : 23 octobre Pradier est pressenti par l'architecte Jacques Hittorff pour le décor de la place de la Concorde
1836 : janvier commande de deux statues sur les huit, par le Préfet de la Seine, 8000 F chaque.
1836 : juin calcul des blocs de pierre de Vergele.
1836 : octobre début de la taille in situ par le praticien Aubin.
1838 : 15 juillet, lettre de Pradier à Juliette Drouet "je regrette seulement de n'avoir pas travaillé à la pierre et y mettre toute la finesse que j'avais mise dans les modèles. J'étais malade d'une vilaine névralgie".
1838 : dévoilement des statues.
Restauré par Eugène Thomas
1988 : restauré par Christian Fuchs (nouveau remplacement de la tête et des épaules)
Description :
H. 2,50 ; L.  2 m. L'allégorie de Strasbourg sous les traits de Juliette Drouet, muse de Victor Hugo a fait l'objet d'un pélerinage national entre 1870 et 1914.
Oeuvres en rapport :
Modèle plâtre (H. 1,19) acquis par la ville de Genève à la vente après décès de Pradier, Genève musée d'Art et d'Histoire, 1852-7. Endommagé par un incendie en 1987.
Source :
Documentation du musée du Louvre
Bibliographie :
1921, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. IV, p. 105
1986, Le Normand-Romain, Antoinette ; Pingeot, Anne ; Hohl, Reinhold ; Rose, Barbara ; Daval, Jean-Luc, La Sculpture. L’aventure de la sculpture moderne - XIXe et XXe siècle, Genève, Skira, p. 29.
2010, Lapaire Claude, James Pradier (1790-1852) et la sculpture française de la génération romantique. Catalogue raisonné, Milan, 5 continents ; Lausanne, Institut suisse pour l’étude de l’art, cat. 104, p.282.
 
Identifiant :
8060

Localisation actuelle
France, Ile-de-France, Seine, Paris, 8e arr., place de la Concorde