Monument au Sergent Blandan


Date : 1887
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Gauthier, Charles (Chauvirey-le-Châtel, Haute-Saône 1831 - Paris 1891)
Personnage(s) représenté(s) :
Blandan, Pierre Hippolyte (Lyon 1819 - Boufarik 1842)
Fondeur :
Thiébaut Frères (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, devant : A LA GLOIRE DE L'ARMEE D'AFRIQUE / AU SERGENT BLANDAN / ET A SES COMPAGNONS D'ARMES QUI SUCCOMBERENT GLORIEUSEMENT POUR LA PATRIE ET POUR L'HONNEUR DU DRAPEAU EN COMBATTANT UN CONTRE QUINZE PRES DE BENI MERED LE 11 AVRIL 1842 - 26e REGIMENT D'INFANTERIE / BLANDAN SERGENT COMMANDANT LE DETACHEMENT; GIRAUD. ELIE. LECONTE. BOURRIER. LAHRICON, FUSILIERS TUES A L'ENNEMI ; LECLAIR, KAMACHAR, BEALD, MICHEL, ZANHER, PERE, LAURENT, FUSILIERS BLESSES ; BIRE, GIRARD, ESTAL, MARCHAND, FUSILIERS NON BLESSES ; DUCASSE, TUE ; LEMERCIER, NON BLESSE - DUCROS, CHIRURGIEN SOUS-AIDE, BLESSE
sur la plinthe : COURAGE MES AMIS / DEFENDEZ VOUS JUSQU’A LA MORT
sur la face principale, une plaque de marbre a été apposée en 1930 : L’AMICALE DES ENFANTS du RHONE D’ALGER et son président / Jean Glénat à leur glorieux compatriote l’héroïque / SERGENT BLANDAN Jean Pierre Hippolyte / du 26e Régiment de ligne né à LYON le 9 février 1819 / mortellement blessé au Combat de / BENI-MERED le 11 avril / 1842 / Juin 1930
Historique :
1842 : colonne élevée par Bugeaud aux vingt-deux braves de Beni-Mered - Combat du 11 avril 1842.
1846 : 31 décembre, Alexandre Dumas note que les noms n'ont pas encore été inscrits.
1844 : fontaine surmontée d'un obélisque au centre du village de Beni-Mered, foudroyée en 1876
1884 : 29 juin, le conseil municipal de Boufarik approuve le projet du colonel Trumelet d'élever une statue au sergent Blandan.
1884 : 20 novembre, Jules Grévy autorise une souscription nationale : 125 000 souscripteurs (66 322 F)
1886 : 5 février ouverture du concours. Trente sculpteurs participent.
1886 : 3 mai, remise des maquettes au jury. Charles Gauthier l'emporte et reçoit 22 000 F. Les trois lauréats suivantes sont récompensés.
1887 : 10 mars, la fonderie Thiébaut livre le bronze qui est exposé devant le palais de l'Industrie sur les Champs-Elysées.
1887 : fin mars les reliefs achevés figurent dans la vitrine du magasin Thiébaut, avenue de l'Opéra.
1887 : 31 mars, exhumation des cendres de Blandan pour les placer dans le piédestal préparé par l'architecte Henri Petit d'Alger.
1887 : 20 avril érection place de Mazagran des bronzes arrivés à Alger le 17 avril.
1887 : 1er mai, inauguration. Une délégation venue de Nancy témoigne du lien établi entre le 26ème régiment d’infanterie et cette ville où le bataillon avait son point de rattachement simplement interrompu par les guerres.
1962 : lors de l’indépendance algérienne et du rapatriement des statues et souvenirs militaires, la statue du Sergent Blandan est attribuée avec accord des monuments historiques à la ville de Nancy.
1963 : 8 février, transfert décidé.
1963 : 18 mai, arrivée des bronzes à Nancy avec le retour du 26e régiment d'infanterie.
1963 : 14-15 décembre, inauguration dans la cour de la caserne Thiry sur un nouveau socle dans lequel sont replacées les cendres de Blandan.
1990 : 7 avril, transfert place Blandan.
Description :
H. 3,35 m ; piedestal H. 4 m. Blandan, "debout, coiffé d'un haut kepi à visière carrée, le regard tourné vers Beni Mered. Il vient d'être blessé et s'appuie sur son fusil à baguette en prononçant la phrase : COURAGE ! MES AMIS ! DEFENDEZ-VOUS JUSQU'A LA MORT" gravé sur la plinthe. (Amato, p.140)
Les bas-reliefs retracent l’attaque de Beni-Mered et la fin du combat, La revanche et la récompense..
Expositions :
1887 : 10 mars exposition de la statue devant le palais de l'Industrie sur les Champs-Elysées et des reliefs, avenue de l'Opéra dans le magasin Thiébaut.
Oeuvres en rapport :
Statue de Thomas Lamothe, inaugurée à Lyon en 1900
Source :
Fonds Debuisson
Service historique de la Défense, 1H 1091-4881
Documentation du musée d’Orsay, photographie don de M. Roux, 1986, diapositive couleur AP 99
1994, Brix, Fernande, Les grands hommes statufiés, les statues érigées à Nancy de 1800 à 1914, mémoire de maîtrise, Nancy II
Bibliographie :
1887, Dumas, Alexandre, Le Véloce, Paris, Calmann-Lévy, p. 276
1919, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. III, p. 24.
1979, Amato, Alain, Monuments en exil, Paris, éditions de l’Atlanthrope, p.136-142
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 20, 273, 303, 493, 494, fig. 246,  516, 580.
 
 
 
Identifiant :
1529
Localisation à l'origine
Algérie, Boufarik, place de Mazagran
Localisation actuelle
Grand-Est, Meurthe-et-Moselle, Nancy, 246, avenue du Général-Leclerc