Les Trois grâces portant l'Amour


Date : 1893
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, sujets antiques et mythologiques
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Crauk, Gustave (Valenciennes 1827 - Meudon 1905)
Fondeur :
Leblanc Barbedienne (? - ?)
Historique :
1927 : Mme Crauk cède à la Ville de Valenciennes pour 20 000 F (le tiers de sa valeur) une épreuve en bronze de Barbedienne. Placé dans le hall du théâtre incendié en mai 1940
1954 : placé au milieu d'un bassin dans le square Marceau Plumecocq
1991, déplacé au carrefour de l'avenue d'Amsterdam, de la rue de Mons et de la rue du Quesnoy (diapositive AP 1997)
1991 : 7 septembre, inauguration
Description :
H. 2,31 ; L. 0,98 ; P. 0,98
Oeuvres en rapport :
1908, marbre, acquis par la Ville de Paris, Petit Palais, catalogue Gronkowski 1927, n ° 172, déposé à la mairie de Montreuil, vestibule salle des fêtes (2003) 1909, plâtre, (H. 2,30) acquis 400F par le musée de Lille de la veuve du sculpteur, Inv. SC. 47 (photographie 78 AP 39) 1891, deux esquisses, Valenciennes, musée des Beaux-Arts H. 0,33 et H. 0,25, musée Crauk n° 96 Réduction plâtre (H. 1,12), musée d'Arras (photographie 78 AP 405 - 7 A) Réduction édité en biscuit
Source :
Documentation du musée d'Orsay, plâtre de Lille à l'abandon (photographie 93 AP 295-30 A)
 
Bibliographie :
1914, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. I, p. 455
1986, Bertaux, Sabine, "Statues de nos rues et parcs "Les trois Grâces" de Gustave Crauk, La Voix du Nord, 1er novembre, édition de Valenciennes, p. 86
1992, Poinsignon, Jean-Claude, Sortir de sa réserve. Le fonds de sculpture XIXe et XXe siècle au musée des Beaux-Arts de Valenciennes, n°272 à 274,
2009, Moyne, Michèle, Catalogue sommaire des sculptures, médaillons et moulages des XVIIIe et XIXe siècles, Paris, RMN / Palais des Baux-Arts de Lillle, p. 62


 
Identifiant :
8994

Localisation actuelle
Hauts-de-France, Nord, Valenciennes, carrefour avenue d'Amsterdam, rue de Mons, rue du Quesnoy