Monument à Louis XV


Date : 1754
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze ; marbre
Sculpteur(s) :
Lemoyne (Paris 1704 - Paris 1778)
Personnage(s) représenté(s) :
Louis XV, (Versailles 1710 - Versailles 1774)
Fondeur :
Gor ( - )
Inscriptions :
sur la table du piédestal : LUDOVICO XV REGI CHRISTIANISSIMO / REDIVIVO ET TRIUMPHANTI / HOC AMORIS PIGNUS ET SALUTIS PUBLICAE / PONUMENTUM COMITIA ARMORICA POSUERE / ANNO M.DCC/XLIV
sur le piédestal : VICTORI VOVERUNT / PACIFICATORI POSURERE
Historique :
1720 : lors de la création de la place royale, Jacques Gabriel prévoie une niche pour accueillir la statue du roi.
1744 : 15 novembre, les Etats de Bretagne décident de rendre hommage à la guérision du roi et à ses récentes victoires.
1746 : ils désignent Jean-Baptiste Lemoyne.
Le premier devis n'a pas de suite faute de ressource.
1748 : Jean-Baptiste Lemoyne propose un nouveau mémoire et quatre projets (dessins et maquettes).
1749 : 25 juin signature du traité entre les Etats et le sculpteur qui s'engage à livrer le monument dans trois ans.
1751 : modèles prêts. Gor fondeur de l'artillerie du roi assure la coulée en bronze.
1753 : aide du roi pour financer l'achèvement des travaux
1754 : 20 juillet, arrivée à Rennes des statues transportées sur des chariots. Lemoyne modifie le décor de la niche mis en place par Jacques Gabriel et le réduit à une guirlande de feuilles de chêne. L'inscription du piédestal est composée par Charles Duclos de l'Acédémie française. Des médailles sont frappées à l'effigie de la statue.
1754 : 10 novembre inauguration dans la niche du rez-de-chaussée de la tour de l'horloge entre l'hôtel de ville et le présidial.
1792 : octobre, monument démembre,  placé dans l'enclos Saint-Germain.
1793 : 10 septembre, détruit et refondu.
1911 : enlèvement du socle resté en place dans la niche. Le groupe est remplacé par celui de l'Union de la Bretagne à la France de Jean Boucher.
Description :
Le roi : H. 3,64. Les allégories : H. 3,24 ; le piédestal : H. 4,60. Louis XV vêtu de la cuirasse des empereurs romains tient le bâton de commandement, tourne la tête à gauche. A ses pieds, drapeaux, boucliers, casque à panache. Au pied à gauche, Hygie accoudée tient un serpent buvant dans une patère. près d'elle un autel d'où s'élève une flamme. A droite la Bretagne assise désignant la statue du roi.
Oeuvres en rapport :
1751, Paris, Salon, modèles plâtre Médailles frappées pour l'inauguration le 10 novembre 1754. Réductions en bronze du monument dont une commandée par le roi. Modèles terre cuite, Chicago, The Art Instituten ; Paris, Louvre (RF 4286) ; Rennes, musée des Beaux-Arts Réductions bronze, faïence
Source :
2002, Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945. Les pratiques, les sculpteurs, leurs œuvres, Thèse de Doctorat Rennes 2 sous la direction de Jean-Yves Andrieux, quatre volumes, t. IV, cat. IV.13,  p. 161-164.
 
Identifiant :
9147

Localisation actuelle
Bretagne, Ille-et-Vilaine, Rennes, Rennes, niche de l'hôtel de ville