Trois Nymphes ou Trois Grâces ou Nymphes de la prairie


Date : 1938
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, allégories de la nature et des saisons;
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, nus
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
plomb
Sculpteur(s) :
Maillol, Aristide (Banyuls 1861 - Banyuls 1944)
Fondeur :
Rudier Alexis (? - ?)
Inscriptions :
sur la terrasse à gauche, monogramme : "M" ; sur la plinthe au revers : ALEXIS RUDIER FONDEUR PARIS
Historique :
1949 : plomb attribué aux musées nationaux par la Commission de Récupération artistique (en attente de son propriétaire). REC 5.
Exposé au musée national d'Art moderne, palais de Tokyo
1964 : placé jardin du Carrousel dans le musée Maillol accordé par André Malraux, ministre de la culture, à Dina Vierny, héritière de Maillol.
Description :
H. 1,56 ; L. 1,43 ; P. 0,81 m. Maillol considérait le trio trop lourd pour représenter les Grâces. Elles seraient les allégories des fleurs de la prairie qui les couronnent : pâquerette, renoncule, marjolaine.
Oeuvres en rapport :
1930 : figure centrale (voir 9285) 1937, Paris, Petit Palais exposition Maitres de l'Art indépendant, n° 35, les deux figures extérieures inachevées. 1938, oeuvre complète Bronze Godard. Edition A. Rudier : plomb, Londres, Tate Gallery ; Berne Kunsthalle ; bronze, Minneapolis, Art Institute ; Poitiers, musée des Beaux-Arts, dépôt du musée d'Orsay, REC 11
Bibliographie :
1986, Bresc-Bautier, Geneviève, Pingeot, Anne, Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, Paris, RMN, Notes et Documents des Musées de France n° 12, deux volumes, t. I ; t. II, n° 251, p. 297-299.
 
Identifiant :
9286

Localisation actuelle
Ile-de-France, Seine, Paris, 1er arr., jardin du Carrousel