Trois Nymphes ou Trois Grâces ou Nymphes de la prairie
Trois Nymphes ou Trois Grâces ou Nymphes de la prairie
Trois Nymphes ou Trois Grâces ou Nymphes de la prairie

Trois Nymphes ou Trois Grâces ou Nymphes de la prairie



Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
plomb
Sculpteur(s) :
Maillol, Aristide (Banyuls 1861 - Banyuls 1944)
Fondeur :
Rudier Alexis (? - ?)
Inscriptions :
sur la terrasse à gauche, monogramme : "M" ; sur la plinthe au revers : ALEXIS RUDIER FONDEUR PARIS
Historique :
1949 : plomb attribué aux musées nationaux par la Commission de Récupération artistique (en attente de son propriétaire). REC 5.
Exposé au musée national d'Art moderne, palais de Tokyo
1964 : placé jardin du Carrousel dans le musée Maillol accordé par André Malraux, ministre de la culture, à Dina Vierny, héritière de Maillol.
Description :
H. 1,56 ; L. 1,43 ; P. 0,81 m. Maillol considérait le trio trop lourd pour représenter les Grâces. Elles seraient les allégories des fleurs de la prairie qui les couronnent : pâquerette, renoncule, marjolaine.
Oeuvres en rapport :
1930 : figure centrale (voir 9285) 1937, Paris, Petit Palais exposition Maitres de l'Art indépendant, n° 35, les deux figures extérieures inachevées. 1938, oeuvre complète Bronze Godard. Edition A. Rudier : plomb, Londres, Tate Gallery ; Berne Kunsthalle ; bronze, Minneapolis, Art Institute ; Poitiers, musée des Beaux-Arts, dépôt du musée d'Orsay, REC 11
Bibliographie :
1986, Bresc-Bautier, Geneviève, Pingeot, Anne, Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, Paris, RMN, Notes et Documents des Musées de France n° 12, deux volumes, t. I ; t. II, n° 251, p. 297-299.
 
Identifiant :
9286

Localisation actuelle
France, Ile-de-France, Seine, Paris, 1er arr., jardin du Carrousel