La Force (à l'origine La Guerre)


Date : 1852
Catégorie de monument :
Allégories politiques;
Catégorie de monument :
Commémorations de l'Histoire, Révolution et Empire;
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, allégories de notions abstraites
Type d'oeuvre :
relief
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Diébolt, Georges (Dijon 1816 - Paris 1861)
Personnage(s) représenté(s) :
Bonaparte, Napoléon (Ajaccio 1769 - Sainte-Hélène 1821)
Fondeur :
Eck et Durand (? - ?) ; Manguin P. (? - ?)
Inscriptions :
à gauche de la terrasse : G. DIEBOLT 1852 ; à droite : FDERIE DE ECK ET DURAND
Historique :
1849 : à la fin de l'année un comité se constitue à Lyon pour l'érection d'un monument équestre à Napoléon Ier, financé par une souscription publique et une loterie. Emilien de Nieuwerkerke est choisi. L'architecte Pierre Manguin dessine le piédestal dont il expose les dessins au Salon de 1851, n° 3696
1851 : 21 août commande aux sculpteurs Georges Diebolt (prix de Rome 1841) et Jean-Baptiste Klagmann pour les ornements sculptés, 4 reliefs en bronze séparés par 4 en marbre
1851 : 10 juillet approbation du projet
1852 : la statue équestre de Napoléon Ier de Nieuwerkerke est érigée place Napoléon (actuelle place Carnot) avec les reliefs de Diébolt sur le piédestal en marbre de Manguin.
1852 : 15 août, inauguration par le Prince-Président, Louis-Napoléon (Nieuwerkerke et Manguin y assistent)
1870 : destruction de la statue équestre à la chute de l'Empire.
1871 : les deux reliefs sont déposés au musée des Beaux-Arts de Lyon
1960 : ils sont transférés à la Cour d'appel de Lyon et présentés dans la salle des pas perdus.
Description :
H. 1,60 ; L. 2,10 ; P 0,53
Oeuvres en rapport :
Le Loi de Diebolt, de l'autre coté du socle de la statue équestre de Napoléon Ier de Nieuwerkerke ; à l'arrière les Génies de l'Industrie et du Commerce
Bibliographie :
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. II, p. 196.
2017, Sculptures du XVIIe au XXe siècle, Musée des Beaux-Arts de Lyon, sous la direction de Claire Barbillon, Catherine Chevillot, Stéphane Paccoud, Ludmila Virassamynaïken, Musée des Beaux-Arts de Lyon, Somogy, cat. 83, p. 222-223 (Stéphanie Deschamps-Tan)
Identifiant :
9424
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Rhône, Lyon, place Napoléon
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Rhône, Lyon, Cour d'Appel