Monument au général Cambronne


Date : 1848
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
De Bay fils, Jean-Baptiste-Joseph (Nantes 1802 - Paris 1862)
Personnage(s) représenté(s) :
Cambronne, Pierre Jacques Etienne, vicomte de (Saint-Sébastien 1770 - Nantes 1842)
Architecte :
Driollet Henri (1805-1863) (? - ?) ; Quesnel E. (? - ?)
Inscriptions :
sur la plinthe de face : JEAN DEBAY / 1847
au revers sur la plinthe : QUESNEL FONDEUR
sur le piédestal, face principale, sur une plaque en bronze : LA . GARDE / MEURT / ET . NE.  SE . REND . PAS / A  CAMBRONNE
sur le piédestal, à gauche : VOLONTAIRES NANTAIS / 1792
sur le piédestal, à l’arrière, sur une plaque en bronze : NANTES ET L'ARMEE / INAUGURE / LE 23 JUILLET / MDCCCXLVIII
sur le piédestal, à droite : WATERLOO / 15 JUIN 1815
sur le piédestal, à l’avant et à l’arrière, deux macarons en bronze contenant : FAVET NEPTU NUS / EUNTI
Historique :
1842 : 7 février, le maire de Nantes Ferdinand Favre soumet à son conseil municipal le projet d’un monument au général Cambronne. Celui-ci prendrait la forme d’une statue colossale sur le modèle de celle de La Tour d’Auvergne à Carhaix. L’architecte de la ville, Driollet, est chargé de dresser un devis estimatif et d’étudier le meilleur emplacement pour le monument. Il choisit de placer la statue devant le théâtre. Des sculpteurs locaux, Jean de Bay, Etienne Suc et François Lanno, proposent leur candidature mais la municipalité opte pour un concours ouvert à tous les artistes bretons.
1842 : 5 décembre, une ordonnance royale autorise l’érection du monument. Une commission nommée par la ville et présidée par le lieutenant général Trézel est chargée d’organiser la souscription.
1843 : 13 novembre, le projet est présenté devant le conseil des Bâtiments civils. Il exige de nombreuses modifications du piédestal et de la grille d’entourage. Faute de financement suffisant, le concours est abandonné et sur la recommandation de David d’Angers, la commission désigne de Bay. Il possède en effet le buste que son père fit du général en 1815. A. Ménard et E. Suc reçoivent la commande des bas-reliefs.
1846 : la statue exposée au Salon est jugée sévèrement par la critique. Le sculpteur modifie sa maquette et demande que les membres de l’Institut viennent examiner le nouveau modèle.
1847 :  juin, la souscription rapporte 6 412,97 F (coût total : 31 300 F) donc la commande des bas-reliefs est ajournée. Ménard et Suc reçoivent une commande de l’Etat en compensation. Les travaux du piédestal sont engagés en septembre.
1847 : octobre, la statue est livrée à la ville.
1848 : 23 juillet, inauguration
Description :
H. 5,40 dont statue : H. 2,75 et piédestal H. 2,65 ; L. 1,72 m ; piédestal en kersanton et socle en granit. En tenue d'officier de la garde impériale, le général Cambronne, tenant son épée (brisée) de la main droite et la hampe d'un drapeau avec aigle dans l'autre (soulignant la fidélité de Cambronne à l'Empire) enjambe une pièce brisée de canon et s'élance vers l'ennemi avec détermination.
Oeuvres en rapport :
1846, Paris, Salon, n° 2149, modèle plâtre Nantes, musée du château des Ducs de Bretagne, Cambronne, modèle plâtre de la statue (inv. 995.22.1) Malines, Stedelijk museum Hof Van Busleyden, J. De Bay père, le général Cambronne, buste plâtre, 1815-1816
Source :
Fonds Debuisson
Archives nationales : F/21/4816
1979, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Documentation du musée d’Orsay, photographie 82 AP 159-16 A
2002, Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945. Les pratiques, les sculpteurs, leurs œuvres, Thèse de Doctorat Rennes 2 sous la direction de Jean-Yves Andrieux, quatre volumes, t. IV, cat. LA. 13, p. 241-245
Bibliographie :
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. II, p. 130.
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare et Martin, p. 47, 215, 221, fig. 118, 372, fig. 207 (inscription), 373, 580.
Identifiant :
1713
Localisation à l'origine
Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes, cours Cambronne
Localisation actuelle
Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes, cours Cambronne