Monument à Alphonse Daudet


Date : 1900
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
marbre
Sculpteur(s) :
Falguière, Alexandre (Toulouse 1831 - Paris 1900)
Personnage(s) représenté(s) :
Daudet, Alphonse (Nîmes 1840 - Paris 1897)
Inscriptions :
signé : A FALGUIERE / 1900
sur le socle : ALPHONSE DAUDET / 1840 - 1897
Sur une plaque devant : 16 DECEMBRE 1897 - 16 DECEMBRE 1997 / POUR LE 100EME ANNIVERSAIRE DE SA MORT / LA VILLE DE NIMES HONORE LA MEMOIRE / DE L’AUTEUR DU PETIT CHOSE / EN DEDIANT LE SQUARE DE LA COURONNE / AU SOUVENIR D’ALPHONSE DAUDET
Historique :
1898 : 26 mai, le maire fait part au conseil municipal d’un échange de courriers avec le comité formé à Paris pour l’érection à Nîmes d’un monument à la mémoire de l’écrivain. Le comité propose le sculpteur Falguière pour une statue évaluée à 45 000 francs qu’il suggère d’ériger dans les jardins de la Fontaine. La municipalité approuve le choix du sculpteur mais opte pour la place d’Assas en bordure du boulevard Alphonse Daudet. Elle décide de créer un comité local chargé de collaborer avec celui de Paris et vote une subvention de 10 000 F au titre de première souscription. Le comité local, chargé de collecter les fonds, supplante rapidement celui de Paris. Finalement Falguière décide d’ériger le monument au centre du bassin existant square de la Couronne.
1900 : 8 et 9 avril, inauguration en présence d’Ernest Daudet et du directeur des Beaux-Arts, Roujon. Les deux jours de fêtes solennelles comprennent une représentation de l’Arlésienne avec Paul Mounet de la Comédie-Française. Falguière, venu à Nîmes pour la mise en place de son oeuvre, dût repartir avant d’achever son travail et mourut à Paris peu de temps après. La statue inachevée fut terminée par Bloch, l'un de ses élèves. A la demande du bureau du comité Alphonse-Daudet, madame Falguière lui remit gracieusement la maquette en plâtre de la statue. Le comité l’offrit à la ville qui la déposa au musée des Beaux-Arts.
Description :
H. 3 m. Le socle en pierre de Lens est réalisé par le sculpteur François Seguin d’après la maquette de Falguière. 
Oeuvres en rapport :
Nîmes, musée du Vieux Nîmes, maquette en plâtre Esquisse terre cuite, don Gustave Sins au Louvre, 1950 : RF 2678
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, dossier RF 2678 ; photographies ALN 1980-180/16 ; fotomo AP 29.8.2005
1991, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
1994, Base Palissy, ministère de la Culture
2003, 14 février, communication écrite de M. Vazeilles, Nîmes, Archives municipales
1994, Bekouche-Demailly, Marie Claude, Les monuments publics de Nîmes 1900-1990, mémoire de maîtrise, Montpellier III, p. 7
Bibliographie :
1900, 7 avril, L’Illustration I, p. 205, 220.
1900, 7 avril, Le Monde illustré, “Un chef d’oeuvre qui manque au Salon de 1900” photographie Barrier gravée par H. Doilly pleine page.
1900, Revue Encyclopédique, n° 456, 21 avril, phot. Bernheim.
1901 Almanach Hachette, p. 237.
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des Sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, 4 volumes, t. II, p. 334.
1972, Rheims, Maurice, La Sculpture au XIXe siècle, Paris, Arts et Métiers graphiques, fig. 34, p. 198
1978, Pingeot Anne, “Le fonds Falguière au Musée du Louvre”, Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art français, p. 284-285.
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France  1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare et Martin, p. 243, fig. 127, 247, 383, 418, 441, fig. 225.
Identifiant :
2081
Localisation à l'origine
Occitanie, Gard, Nîmes, square de la Couronne
Localisation actuelle
Occitanie, Gard, Nîmes, square de la Couronne