Monument à Ernest Denis


Date : 1969
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Spaniel, Otokar (Jarmomer 1881 - Prague, République tchèque 1955)
Personnage(s) représenté(s) :
Denis, Ernest (Nîmes 1849 - Paris 1921)
Inscriptions :
à l’avant sur la plinthe, à droite : O SPANIEL
sur le piédestal, face avant : LA BOHEME / DEPUIS / LA MONTAGNE / BLANCHE / ERNEST DENIS
sur le piédestal, côté gauche : POIGNEE DE TERRE / PROVENANT DE LA / MONTAGNE BLANCHE / LA FRANCE A / TOUJOURS / ETE EMAN / CIPATRICE.../ ELLE S’AVANCE / DANS UN / CORTEGE / D’AMIES./ DE CES AMIES / LA TCHECOSLO-/ VAQUIE EST UNE / DES PLUS CHERES./ Ernest DENIS :/ DU JARDAR / A LA SOTCHA
sur le piédestal, à l’arrière : L’UNION / DE LA BOHEME / EST NATURELLE / ...... C’EST BIEN / UNE UNION QUI A / SA RACINE DANS / L’HISTOIRE ET / DANS L’AME DES / DEUX PEUPLES / ERNEST DENIS
Spaniel Pradler 1942 Lil Zukov Praha
Historique :
1921 : après la mort d’Ernest Denis, une souscription se lance rapidement pour commémorer sa mémoire et ériger un monument en son honneur. Le comité est présidé par E. Reinaud.
1922 : le conseil général vote un crédit de 5 000 francs et la ville de 2 000 F.
1925 : inauguration du monument le 3 octobre sous la présidence de Paul Painlevé, président du Conseil, Anatole de Monzie, ministre de l’Instruction Publique ainsi que Steeg et Markovic. La statue est coulée dans le bronze d’un canon autrichien offert par le gouvernement tchécoslovaque. Deux parchemins signés par les présidents des deux Républiques, Doumergue et Mazarik, sont insérés dans le socle de la statue. Une urne en bronze contenant une poignée de terre de Bohême est scellée sur le côté gauche du piédestal. Le nom de l’auteur initial de ce buste n’est pas connu.
1927 : le monument est entouré par une grille.
1942 : le buste est fondu sous le régime de Vichy. Après cette réquisition, il semble que le socle ait été déposé.
1968 : une copie est offerte par la ville de Prague réalisée par Spaniel et placée sur le socle d’origine.
1969 : inauguration du nouveau monument sur l’arrière de la place d’Assas.
Description :
Ernest Denis tient son livre “la Bohême après la Montagne Blanche”, allégorie de l’amitié entre la France et la Tchécoslovaquie. H. 1,75 m.
Oeuvres en rapport :
Prague, monument à Ernest Denis, copie de celui de Nîmes réalisée par Charles Dovorah, inaugurée le 28 octobre 1928
Source :
Fonds Debuisson
1991, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
1994, Base Palissy, ministère de la Culture
2003, 14 février, communication écrite de M. Vazeilles, Nîmes, Archives municipales
Identifiant :
2160
Localisation à l'origine
France, Occitanie, Gard, Nîmes, place d’Assas