Monument commémoratif de la catastrophe du dirigeable République


Date de création : 1911 Date d'inauguration : 1923
Catégorie de monument :
Commémorations de l'Histoire, XIXe siècle
Type d'oeuvre :
haut-relief
Matériaux :
granit
Sculpteur(s) :
Bouchard, Henri (Dijon 1875 - Paris 1960)
Personnage(s) représenté(s) :
Vincenot, Henri (Oucques, Loir-et-Cher 1876 - Trévol, Allier 1909) ; Capitaine Marchal ( - Trévol 1902) ; Lieutenant Chaure ( - Trévol 1902) ; Réau, Albert (Naintré 1879 - Trévol 1909)
Inscriptions :
à sa gauche : H. Bouchard 1910-11
sur la base du monument : AUX AERONAUTES DU DIRIGEABLE MILITAIRE REPUBLIQUE VICTIMES DU DEVOIR / CAPITAINE MARCHAL LIEUTENANT CHAURE / ADJUDANT VINCENOT / ADJUDANT [REAU] / 23 SEPTEMBRE 1909
Historique :
1909 : 25 septembre, le dirigeable République s’écrase à 17 km. de Moulins, en revenant de manoeuvre dans le Bourbonnais. Dans la semaine même de l’accident, le sous-secrétaire d’Etat aux Beaux-Arts Etienne Dujardin-Baumetz commande à Bouchard, de sa propre initiative, le monument commémoratif de ce deuil national.
1910 : le plâtre est exposé au Salon, Bouchard reçoit la commande de la traduction en pierre.
1911 : réalisation en granit. La critique est très favorable : ‘O chose extraordinaire ! Voici une commande officielle, et elle a produit une belle oeuvre libre ! Voici une création de jeune statuaire frais émoulu de la Villa Médicis et elle ne se ressent pas de l’Ecole. Et, chose encore plus inouïe, elle ne doit rien, absolument rien à M. Rodin ! Nous avons un homme qui atteint au grand sans imiter M. Rodin ! Vraiment, c’est inespéré et incroyable’ (Camille Mauclair). L’Etat, pensant l’envoyer à Moulins, demande à cette ville de prendre en charge le transport ; mais le terrain choisi est finalement celui offert sur le lieu même de l’accident par le baron de Rochefort, propriétaire du château d’Avrilly (commune de Trévol). Le dossier s’enlise, la ville de Moulins refusant alors de prendre les frais à son compte.
1913 : réflexion sur l’emplacement du monument le long de la route nationale 7
1922 : octobre, le monument provisoire érigé à Trévol est en mauvais état, le défintif vient d’arriver à Moulins
1923 : 29 septembre, inauguration par Laurent Eynac, sous-secrétaire d’Etat à l’aéronautique. Entre-temps le don du terrain est devenu caduque et le monument est installé au bord de la route. A l’emplacement initialement prévu, le relief devait se détacher sur la lisière d’une forêt.
1976 : le monument est déplacé de quelques mètres, lors de l’élargissement de la route.
Expositions :
1911 Paris, Exposition des acquisitions et commandes de l’Etat, n° 370.
Dépôt du commissariat des expositions, n° 3797
Oeuvres en rapport :
1910 Paris, Exposition des acquisitions et commandes de l’Etat, modèle en plâtre, n° 446 Modèle en plâtre, inscription inventaire Dépôt du commissariat des expositions, n°3468
Source :
Fonds Debuisson
Paris, Archives nationales, F/21/4176, dossier 51
Documentation du musée d’Orsay
1980, Bouchard, L'œuvre d'Henri Bouchard de 1900 à 1914, mémoire d'Ecole du Louvre sous la direction de Jacques Thirion, Paris
2003, relevé sur le terrain de l’équipe scientifique
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat., p. 23
Bibliographie :
1923, Art et Décoration, Chronique , octobre, tome XXXIV, p. 3
1924, Guide bleu d’Auvergne, p. 8
1925, Almanach Hachette.
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare et Martin, p. 264-265, fig. 140.
2020, Garcia Claire, Monuments de l’entre-deux-guerres : sculpture et architecture,  Rouen, Le Havre, Presses universitaires, p. 160-161.

 
Identifiant :
2232
Localisation à l'origine
France, Auvergne-Rhône-Alpes, Allier, Villeneuve-sur-Allier, En face du château d’Avrilly
Localisation actuelle
France, Auvergne-Rhône-Alpes, Allier, Villeneuve-sur-Allier, En face du château d’Avrilly