Eternelle tourmente


Date : 1930
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, allégories : sentiments et abstractions
Type d'oeuvre :
haut-relief
Matériaux :
marbre
Sculpteur(s) :
Coulhon, Vital (Montluçon 1871 - ? 1914)
Architecte :
Marguerita P. (? - ?)
Inscriptions :
sous le bas relief : ETERNELLE TOURMENTE
Historique :
1908 : acquis pour 6 000 F. par le département avec le concours de l'Etat pour moitié de somme
1916 : en avril, l'œuvre inachevée est entreposée dans l'ancien séminaire de Bourges. Le sculpteur M. Pernot, représentant de la famille Coulhon, doit faire transporter le plâtre et la pierre à Paris pour son achèvement.
1920 : en mars, Pernot a terminé l'oeuvre. Se pose alors le problème de son acheminement vers Bourges.
1921 : le transporteur, G. Borgest, a remis le bas-relief au maire de Bourges.
1930 : ce bas-relief est mis en place au mois de juin pour l’inauguration du jardin.
Oeuvres en rapport :
1901, Paris, Salon (SAF), plâtre, n° 3098
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, photographie 1984 ALN 90-27
1990, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2002, 18 juillet, communication écrite de Mme Besenval, Service documentation-Archives, Bourges
Paris, Archives nationales, F21 4192, dossier 3 et F21 4787 B, dossier 20
Paris, Dépôt des marbres, n°2981
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat. excel
Bibliographie :
1990, Narboux, Roland, Balade parmi les sculptures de Bourges, Bourges
Identifiant :
2413
Localisation à l'origine
Centre-Val de Loire, Cher, Bourges, jardin des Prés-Fichaux
Localisation actuelle
Centre-Val de Loire, Cher, Bourges, jardin des Prés-Fichaux