La Fugitive


Date : 1885
Catégorie de monument :
Commémorations de l'Histoire, guerre de 1870
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Paris, Auguste (Paris 1850 - Paris 1915)
Fondeur :
Thiébaut Frères (? - ?)
Historique :
1885 : acquis par l’Etat, la fonte étant payée à Thiébaut 3 500 F et déposé à Arras.
Description :
Le poids du bronze est de 386 kg. H. 1,92 m.
Sur le livret du Salon, figure cette citation de C. Raymond :
“Martyr obscur, le père est mort pour la Patrie !
Elle a pris au foyer souillé par le vainqueur
Ses jumeaux, seul trésor resté cher à son coeur ;
Double fleur suspendue à sa tige meurtrie.
Et tandis qu’elle va, morne, en proie au néant,
Eux, gardent leur sourire et leur douceur sereine ;
Tel un pinson, blotti dans le creux d’un vieux chêne,
Chante alors que la foudre a frappé le géant”
Expositions :
1885, Paris, Salon (SAF), n° 4074 ; 1889, Paris, Exposition universelle, mentionné au catalogue groupe 1, classe 3, sans numéro, musée d’Arras)
Oeuvres en rapport :
1884, Paris, Salon (SAF), modèle en plâtre, n° 3798, gravure dans le Catalogue illustré du Salon p. 241.
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay. Photographie Michelez au Salon de 1885 : Commandes et acquisitions de l’Etat, f° 32
1982, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1921, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. IV, p. 40-41
Identifiant :
2731
Localisation à l'origine
Hauts-de-France, Pas-de-Calais, Arras, jardin du gouverneur, promenade des Allées