Hercule, ou Lesdiguières sous les traits d'Hercule


Date : 1620
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, sujets antiques et mythologiques
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Richier, Jacob (Saint-Mihiel-en-Lorraine vers 1586 - Grenoble vers 1640)
Inscriptions :
sur le socle : 1609
Historique :
L’attribution à Jacob Richier est aujourd’hui remise en cause. Il s’agirait plutôt d’une sculpture à l’antique. Elle aurait été modifiée pour s’intégrer à l’ensemble sculpté d’une fontaine située dans l’ancien parterre appelé jardin d’Hercule.
Début du XVIIe siècle : l’oeuvre est transportée à Grenoble par les Villeroy, descendants de Lesdiguières.
1719 : la statue est acquise par les consuls de la ville de Grenoble.
1740 : elle est déplacée dans la partie boisée du jardin vers le centre de celui-ci (actuelle roseraie).
Fin XIXe : la statue est repatinée.
1989 : Suite à un acte de malveillance, l’oeuvre est arrachée de son socle et brisée en mille morceaux.
1998 : après restauration par Lionel Lefevre et Antoine Amarger, elle est placée dans le musée de la ville.
Description :
Deux des douze travaux d’Hercule sont symbolisés par la dépouille du lion de Némée dont il est ceint et les pommes du jardin des Hespérides tenues dans la main gauche. H. 2 m.
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée du Louvre
Documentation du musée d’Orsay, photographie 89 AP 130-8
1989, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1990, Amarger, Antoine, Lefèvre, Lionel, Etude de l’Hercule de Grenoble, mai
1998, Hercule au musée, dépliant du musée de Grenoble, mai
Identifiant :
2983
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, jardin de ville
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, musée