Monument à Jeanne d'Arc, dit aussi Jeanne bergère entendant une voix céleste


Date : 1918
Catégorie de monument :
Grands hommes;
Catégorie de monument :
Statuaire religieuse
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Dardé, Paul (Olmet, Hérault 1888 - Lodève, Hérault 1963)
Personnage(s) représenté(s) :
Jeanne d'Arc, (Domrémy c. 1412 - Rouen 1431)
Historique :
1913 : mai, un comité présidé par l’amiral Servant projette l’érection d’une statue à Jeanne d’Arc. Ce comité clame sa neutralité pour bien marquer son indépendance politique et confessionnelle. Dardé pose sa candidature le 10 août. Il réalise un projet de statue équestre qui est rejeté par le conseil municipal mais les querelles sont interrompues par la guerre et la mobilisation du sculpteur en août 1914.
1918 : il reprend son travail
1918 : 29 décembre, inauguration sur un terrain offert au Souvenir français par l’évêché. La cérémonie est présidée par le cardinal de Cabrières.
1920 :  juin Dardé propose de venir terminer l’architecture et l’ornementation mais cette idée restera sans suite.
Description :
H. 5 m. Le monument est en pierre de Lens.
Source :
Fonds Debuisson
1991, Base Palissy, ministère de la Culture
Documentation du musée d’Orsay
Derrieu, Bernard, notes sur Paul Dardé sculpteur
1993, Ricaud-Perardel, Jacqueline, La sculpture dans l’espace public à Montpellier, mémoire de maîtrise, Montpellier III, pp. 85-88
Bibliographie :
1967, Mercadier J., Un grand sculpteur languedocien, Paul Dardé, "Tailleur de pierre", imprimerie Paul Dehan, non paginé.
Identifiant :
3175
Localisation à l'origine
Occitanie, Hérault, Montpellier, boulevard Pasteur
Localisation actuelle
Occitanie, Hérault, Montpellier, boulevard Pasteur