Monument à Pichegru


Date : 1829
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Fragonard, Alexandre-Evariste (Grasse 1780 - ? 1850)
Historique :
1822 : un chirurgien militaire franc-comtois, Clément Joseph Tissot, veut élever une statue à Pichegru dans sa ville natale d'Arbois. Une commission s'y forme avec une succursale à Paris.
Besançon, ancienne capitale de la Franche-Comté revendique l'honneur d'avoir la statue du général. Le litige doit être tranché par le roi. Charles X choisit Besançon. "On n'élève pas des monuments de cette importance uniquement pour caresser des amours propres contemporains : une autre pensée doit dominer ces petites vues personnelles" (cité par Lalouette, 2018, p. 182)
"les grands hommes, quel que soit le point du Royaume où ils aient vu le jour, appartiennent à la Fance entière" (ibid. p. 210)
1829 : érection de la statue d'Alexandre-Evariste Fragonard, sur la promenade de Chamars
1830 : la révolution entraine la destruction de la statue qui est jetée dans le Doubs.
La tête retirée de l'eau est envoyée à la bibliothèque de Besançon
Oeuvres en rapport :
Monument de Lons-le-Saunier d'Edme Dumont
Source :
Archives départementales, Doubs, M. 863
Bibliographie :
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. II, p. 396
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 38, 181, 182, 210, 460, 461
Identifiant :
9725
Localisation à l'origine
France, Bourgogne-Franche-Comté, Doubs, Besançon, Promenade de Chamars