Monument aux morts de 14-18


Date : 1924
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
ensemble
Matériaux :
marbre ; pierre
Sculpteur(s) :
Descotes, Elie ( ? - ?)
Intervenant :
Anthonioz Frères ( - )
Inscriptions :
sur le socle, à l’avant : AUX ENFANTS / D’EVIAN / MORTS /  POUR LA FRANCE / 1914-1918
Historique :
1922 : un comité présidé par le maire J. Gopy décide d’ouvrir une souscription pour immortaliser le sacrifice de ses enfants morts pour la patrie au cours de la Grande Guerre comme Sparte avait fait graver sur le roc des Thermopyles : "PASSANT, VA DIRE A L'HUMANITE QUE NOUS / SOMMES MORTS POUR OBEIR A SES LOIS".
1923 : 10 février lancement du concours. Les projets primés et récompensés resteront à la ville, leurs auteurs gardant la propirété artistique et le droit de reproduction.
1923 : 18 juin, le comité examine les 33 projets reçus. Sont choisis un certain nombre d’artistes ayant travaillé dans la région : Vérez, Ladmiral, Richard ; pour les parties en marbre les frères Anthonioz sont retenus.
Les frais s’élèvent à 70 000 F. L’emplacement final est arrêté sur le square à l’extrémité est du quai, en face de l’hôtel de Fonbonne.
1924 : 21 septembre,  inauguration
1975-76 : restauration des marbres par Jean Giletto
Description :
Au sommet de l’obélisque au centre de l'exèdre, la Victoire brandit une couronne de lauriers. Au-dessous un soldat défend le drapeau, en bas une mère debout, se penche sur une fillette accompagnée d'un petit ange. Les reliefs du Départ et du Retour occupent les murets de l'hémicycle. L'exécution à Carrare accentue le pathétique
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d'Orsay
1982, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1996, Gardes, Gilles, Histoire Monumentale des deux Savoies, Mémoire de Montagne, Lyon, éditions Horvath, n°68, p. 235-
Identifiant :
335
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie, Evian-les-Bains, square de l’extrémité est du 5, rue du Port
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie, Evian-les-Bains, square de l’extrémité est du 5, rue du Port