Monument à Lamartine


Date : 1925
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
ciment
Sculpteur(s) :
Mars- Vallett (Chambéry 1869 - Chambéry 1957)
Personnage(s) représenté(s) :
Lamartine, Alphonse de (Mâcon 1790 - Paris 1869)
Intervenant :
Boschetto ( - )
Inscriptions :
O LAC ! L’ANNEE A PEINE A FINI SA CARRIERE / ET PRES DES FLOTS CHERIS QU’ELLE DEVRAIT REVOIR / REGARDE ! JE VIENS SEUL M’ASSEOIR SUR CETTE PIERRE / OU TU LA VIS S’ASSEOIR ! // UN SOIR T’EN SOUVIENT-IL ? NOUS VOGUIONS EN SILENCE / ON N’ETENDAIT AU LOIN SUR L’ONDE ET SOUS LES CIEUX / QUE LE BRUIT DES RAMEURS QUI FRAPPAIENT EN CADENCE / TES FLOTS HARMONIEUX
Historique :
1816 : dans son ouvrage “Raphaël” (XVII), pseudonyme de Lamartine relate qu’il sauve Julie-Elvire de la noyade avant d’arriver sur l’île de Monsieur Châtillon en octobre 1816.
François Boreau, un donateur passionné, décide d’ériger une statue en honneur de Raphaël Lamartine sur le bord du lac. Le piédestal est réalisé par l’entrepreneur Boschetto.
1925 : 11 août, la statue conduite dans une barque comme lors d’un convoi funèbre est érigée sur son piédestal.
Description :
H. 2,60 m ; poids. 3 tonnes. Debout le poète regarde la grotte de Bourdeau aui abrita leurs confidences ou Haut'combe alors en ruine où il l'avait sauvée du naufrage.
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
Identifiant :
3396
Localisation à l'origine
France, Auvergne-Rhône-Alpes, Savoie, Chindrieux-Châtillon, lac du Bourget
Localisation actuelle
France, Auvergne-Rhône-Alpes, Savoie, Chindrieux-Châtillon, lac du Bourget