Monument à Jacques Marcou, ou Liberté, Egalité et Fraternité


Date : 1901
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
buste
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Barrau, Théophile (Carcassonne 1848 - Paris 1913) ; Sicard, François (Tours 1862 - Paris 1934)
Personnage(s) représenté(s) :
Marcou, Jacques (Carcassonne 1813 - Carcassonne )
Fondeur :
Leblanc Barbedienne (? - ?)
Historique :
1901 : plusieurs emplacements sont discutés au mois de février.
1901, 7 juillet : inauguration du monument Marcou conçu par Théophile Barrau, place Marcou. Un socle à emmarchement de plan carré supporte un buste en bronze. Un bassin de fontaine demi-circulaire se trouve sur chaque face du socle avec mascaron en bronze.
1910 : un comité se forme pour la construction d’un monument plus important comportant le groupe de Sicard.
1911, 5 juin : une subvention municipale de 15 000 F est accordée avec emplacement prévu au jardin Chénier à la place de “Hélena”, puis sur le boulevard Marcou. Mais l’oeuvre de Sicard fondue par Leblanc-Barbedienne est finalement remisée dans les caves du musée de Carcassonne en 1930.
1942 : les crédits sont affectés à la création de jardins scolaires à Coursan.
Expositions :
1896, Paris, Salon (SAF), n° 3196
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
1994, Base Palissy, ministère de la Culture
Archives nationales, 368 AP 2, d. 8, Registre des "grandes fontes et monuments 1909-1938", p. 61
Bibliographie :

2016, Rionnet, Florence, Les Bronzes de Barbedienne. L’oeuvre d’une dynastie de fondeurs (1834-1954), Paris, Arthena, Mon. 140, p. 504 (avec reproduction du 1er monument)
 

Identifiant :
3709
Localisation à l'origine
Occitanie, Aude, Carcassonne, place Marcou
Localisation actuelle
Occitanie, Aude, Carcassonne, place Marcou