Monument à Napoléon Ier et ses frères


Date : 1865
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue ; statue équestre ; relief ; groupe
Matériaux :
bronze ; granit
Sculpteur(s) :
Barye, Antoine-Louis (Paris 1795 - Paris 1875) ; Thomas, Gabriel-Jules (Paris 1824 - Paris 1905) ; Dubray, Vital-Gabriel (Paris 1813 - ? 1892) ; Maillet, Jacques Léonard (Paris 1823 - Paris 1895) ; Millet, Aimé (Paris 1819 - Paris 1891) ; Petit, Jean (Besançon 1819 - Paris 1903)
Personnage(s) représenté(s) :
Bonaparte, Napoléon (Ajaccio 1769 - Sainte-Hélène 1821)
Architecte :
Viollet-le-Duc Eugène (1814-1879) (? - ?) ; Thiébaut Victor (? - ?)
Inscriptions :
sur la plinthe à la droite de la statue équestre: A. L. BARYE 1865
à l’avant sur le socle : A LA EMOIRE DE NAPOLEON I / ET DE SES FRERES : JOSEPH, LUCIEN, LOUIS, JEROME / LA CORSE RECONNAISSANTE / SOUS LE REGNE DE L'EMPEREUR NAPOLEON III / CE MONUMENT A ETE ERIGE /  PAR LES SOINS DU PRINCE NAPOLEON JEROME  / A L'AIDE DES SOUSCRIPTIONS VOLONTAIRES / ET INAUGURE LE  XV  MAIi MDCCCLXV
Historique :
1862-1865 : édifié d’après les plans de Viollet-le-Duc
1865 : 15 mai, inauguration par le Prince Napoléon Jérôme. Les statues font face à la mer.
1969 : le monument est déplacé (bicentenaire de la naissance de l'empereur). Les statues font face à la ville. Les bas-reliefs en marbre représentant les Victoires ailées et les bancs semi-circulaires de Vital Dubray sont, en partie, installés sur la place d'Austerlitz
1986 : attentat, les statues sont déposées dans un garage municipal
1986 : 18 décembre, arrêté de classement au titre des monuments historiques (objet mobilier)
Description :
Barye est l’auteur de la statue équestre. Les auteurs des statues sont : Joseph, par Millet ; Lucien, par Thomas ; Louis, par Petit ; Jérôme, par Maillet. Les rois Joseph et Louis portent le sceptre. Le prince Lucien est vêtu de la toge et tient un volumen pour rappeler sa magistrature. Le roi Jérôme, défenseur de l’empereur jusqu'à la dernière heure, en soldat, tient l’épée. Piédestal granit rose du Monte Gozzi, près d'Appietto. On doit à Vital Dubray les deux exèdres en granite gris, surmontées par des Victoires ailées et situées à l’origine s à droite et à gauche du monument..
Oeuvres en rapport :
Paris, musée du Louvre, modèle plâtre de la statue équestre, don Jacques Zoubaloff, 1912, exposé au musée d’Orsay depuis son ouverture en 1986.
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée du Louvre
Documentation du musée d'Orsay, dossier RF 1562
Paris, médiathèque de l’architecture et du patrimoine, DOM, dossier de protection 20/025 (rapport de M. Prévost-Marcilhacy)
2014, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/ consulté le 27/10/2015
Bibliographie :
1914, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. I, p. 78
1986, Le Normand-Romain, Antoinette ; Pingeot, Anne ; Hohl, Reinhold ; Rose, Barbara ; Daval, Jean-Luc, La Sculpture. L’aventure de la sculpture moderne - XIXe et XXe siècle, Genève, Skira, p. 67
2000, Poletti, M., Richarme, R., Barye, catalogue raisonné des sculptures, Paris, p. 422
2002, Poletti, M., Monsieur Barye, Lausanne, p. 231
Identifiant :
4026
Localisation à l'origine
Corse, Corse-du-Sud, Ajaccio, place du Diamant
Localisation actuelle
Corse, Corse-du-Sud, Ajaccio, place du Général-de-Gaule