Le chancelier Nicolas Rollin fondateur de l'Hôtel-Dieu


Date : 1921
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Bouchard, Henri (Dijon 1875 - Paris 1960)
Personnage(s) représenté(s) :
Rollin, Nicolas (Autun 1373 - Autun 1461)
Inscriptions :
sur la base : H. BOUCHARD
sur le piédestal : Nicolas Rollin
Historique :
Bouchard s’inspire pour les visages des portraits des donateurs du Polyptique du Jugement dernier de l’Hôtel Dieu de Beaune, dû à R. Van der Weyden.
1912 : Nicolas Rollin et Guigone de Salins, conçus comme un groupe, sont exposés au Salon. Ce plâtre est acquis par l’Etat.
1913 : la traduction de la statue de Nicolas Rollin en pierre de Pouillenay rose est commandée par l’Etat
1914 : achat par l’Etat.
1921 : dépôt du FNAC au musée de l’Hôtel-Dieu de Beaune par décision du 20 avril.
1923 : la version en pierre de Guigone de Salins est commandée par l’Etat pour remercier l’administration de l’Hospice du prêt du Jugement dernier pour l’exposition d’Art flamand à Paris en 1924.
Description :
H. 2,45 m.
Oeuvres en rapport :
1912, Paris, Salon (SAF), modèle en plâtre de Nicolas Rollin et Guigone de Salins en un seul groupe, n° 334 Réduction, Dijon, musée des Beaux-Arts
Source :
Fonds Debuisson
2003, 20 juin, communication écrite de M. François, chargé du Patrimoine, Hospices Civiles de Beaune
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat., p. 22
Bibliographie :
1922, Drouot H., “Le Nicolas Rollin d’Henri Bouchard à l’Hôtel-Dieu de Beaune” in Revue de Bourgogne, , pp. 652-657
Identifiant :
4608
Localisation à l'origine
France, Bourgogne-Franche-Comté, Côte-d'Or, Beaune, Hôtel-Dieu
Localisation actuelle
France, Bourgogne-Franche-Comté, Côte-d'Or, Beaune, Hôtel-Dieu